RJ Lasser 1930
Dessin R.J. Lasser, 1930

Des pièces prisées
par les antiquaires

Le 1er juin 1929, R. J. Lasser reprend en son nom, dans le quartier de Plainpalais à Genève, l’ébénisterie dans laquelle il travaillait. C’est alors, pendant plus d’un demi-siècle, jusqu’en 1987, année où il cesse ses activités avant de décéder deux années plus tard, qu’il crée et manufacture des meubles et décors sur mesure et sur commande.
Dessinant inlassablement, il réalise ses créations qui sont devenues aujourd’hui des pièces de valeur que l’on trouve chez les antiquaires.
Doté d’une grande sensibilité, peintre à ses heures, R. J. Lasser réalisa aussi de très jolies peintures à l’huile.
 
“C’est peu à peu, affirme son fils, Rodolphe Pierre Lasser, qui travailla à ses cotés dès 1950 et qui porta l’entreprise familiale à une plus grande ampleur en lui adjoignant la décoration d’intérieur, que j’ai compris que mon père avait une grande culture et un talent inné, mais qu’il n’eut pas toujours l’occasion de développer. Ce n’est que tardivement que j’ai pris conscience qu’il avait été un être sensible, modeste et doté d’une grande générosité.” Un bel hommage de la part de celui qui se flatte, à la tête de Lasser Architecture d’Intérieur, d’avoir toujours marché sur ses traces.
photo RJ Lasser 1930
Création R.J. Lasser, 1930
 

Dessinateur et créateur

Au 28, Grand-Rue
le 1er décembre 1960,
Rodolphe Pierre Lasser crée
Lasser Architecte d’Intérieur.


Dessin RP Lasser
Dessin R.P. Lasser
Dessinateur et créateur avant tout, Rodolphe Pierre Lasser s’est formé aux bonnes écoles. Après deux années de collège à Genève, il rejoint son père de 1951 à 1955, et obtient, sous sa supervision, son certificat fédéral de capacité en ébénisterie. Soucieux d’élargir son savoir, il suit également, toujours à Genève, les cours de Jean-Paul Haeberjahn, professeur aux Arts Décoratifs. Une référence.